FAQ

Questions les plus fréquemment posées

  • Que signifie « Shun Fu Kan » ?

Cela signifie  « La maison de la brise de printemps ».

  • Je voudrais voir la pratique proposée au Shun Fu Kan.

C’est facile, pour voir le déroulement d’un cours, il suffit de venir au club , vous êtes le(la) bienvenu(e).

  • Est-ce que je peux essayer l’aïkido ?

Bien sûr, pour essayer il suffit se présenter un peu avant le début d’un cours muni d’un certificat médical de non contre-indication à la pratique de l’aïkido.
Pour les cours d’essai, si vous n’avez pas de tenue de style « judo » venez en jogging !

Horaires

Le mardi de 21h à 22h
Le vendredi de 19h30 à 21h00

Adresse du dojo

« Salle d’Art Martiaux n° 7 – Gymnase du Bouguen » – 4 Rue du Bouguen – 29200 BREST

  • Faut-il s’inscrire au club tout de suite pour essayer ?

Non, vous pouvez essayer deux à trois cours pour voir si la pratique et l’ambiance du club vous conviennent.

  • Quel est l’équipement nécessaire pour pratiquer l’aïkido ?

La tenue de base est la même que celle du judoka : un keikogi (tenue de travail, appelée improprement kimono), une ceinture (blanche avant d’être noire), des zooris (sandales pour circuler des vestiaires au tatami).

A partir d’un certain niveau, les aïkidokas portent un hakama : vêtement traditionnel japonais, une sorte de pantalon très large.

Après quelques temps de pratique, il vous faudra aussi avoir vos propres armes (elles sont prêtées aux débutants par le club).

  • Quelles sont les armes utilisées en aïkido?

Les armes en aïkido sont au nombre de trois :

Le Bôken : sabre d’entraînement en bois.
Le : un simple bâton de 1 mètre 26.
Le Tanto : le couteau, en bois lui aussi.

  • Je n’ai jamais fait de sport, je peux m’y mettre ?

Bien sûr ! La pratique est très progressive et les débutants pratiquent à leur rythme, l’essentiel est de ne pas se faire mal. Puis, quand les bases des mouvements sont acquises on peut mettre plus de dynamisme !

  • Y a-t-il des cours par niveau ?

Non, les anciens et les débutants pratiquent ensemble. Cela permet aux débutants de progresser plus vite au contact des plus confirmés et aux anciens de travailler leurs bases avec les nouveaux venus.

  • Y a-t-il des ceintures en aïkido ?

Oui, elles servent à tenir les pantalons, mais elles restent blanches jusqu’à devenir noires.

Les niveaux des pratiquants ne sont pas visibles sur les ceintures mais il y a des grades : un débutant qui commence est 5e Kyu , puis il va passer des examens au sein du club et devenir progressivement quatrième, troisième, second puis premier Kyu.

A partir du 2e Kyu on peut porter le hakama (un vêtement traditionnel japonais).

  • Y a-t-il de la compétition en Aïkido ?

Non, l’aïkido est une activité non compétitive. Il n’y a pas de combat libre, pas de performance. La motivation des aïkidokas est donc souvent simplement le plaisir de la pratique.

 » L’exercice dans le sens de la voie (do dans l’aïkido par exemple) est un travail sur le corps dans sa fonction la plus naturelle. La répétition du mouvement dans le but d’une amélioration toujours renouvelée, outre qu’elle donne à chacun l’espoir et la chance de pouvoir toujours faire mieux, permet très vite de retrouver un équilibre et une relation harmonieuse entre le corps et l’esprit, entre sa propre personnalité et l’extérieur. « 

Tissier 1981. Aïkido fondamental. Culture et traditions. Ed. Sedirep. 175 p.