Shun Fu Kan

Le Shun Fu Kan

Nous sommes une association régie par la loi 1901, dont le but est la pratique et le développement de l’aïkido.

Traduction

 

« Maison de la brise de printemps »

Shun printemps
Fu brise
Kan maison

 

L’association

Notre fonctionnement est associatif et l’encadrement est bénévole. Les enseignants sont tous diplômés et le choix du bénévolat a été dicté, dès la création du club, par la volonté de préserver l’enthousiasme de pratique et le détachement des contraintes financières autres que celles inhérentes à la survie de l’association.

Historique du Club

Le Shun Fu Kan a été créé en 1995 pour diffuser l’enseignement des cadres techniques de la Fédération Française d’Aïkido, d’Aïkibudo et Affinitaire (FFAAA) ainsi que d’experts internationaux reconnus par la Fondation Aïkikai sur la région Brestoise.

Le Shun Fu Kan c’est également :

Un fonctionnement associatif et un encadrement bénévole :

  • Pour préserver l’enthousiasme de la pratique,
  • Pour se détacher des contraintes financières autres que celles inhérentes à la survie de l’association.

Une affiliation à la FFAAA qui permet :

  • De licencier et d’assurer les pratiquants que ce soit au sein du club ou à l’extérieur lors des stages,
  • L’obtention de grades DAN reconnus par le Ministère de la Jeunesse et des Sports,
  • La pratique de techniques au sabre inspirées de Kashima Shinryu tel qu’enseignées par quelques cadres de la Fédération,
  • Des échanges avec d’autres clubs : pratiques et stages communs, etc.

Des enseignants diplômés :

  • Brevet d’état, CQP, Brevet fédéral,
  • Un enseignant référent de haut niveau : Bruno Le Maître, 5e DAN Aikikai, Brevet d’état de second degré, membre du collège technique National de la FFAAA,
  • Caution technique et pédagogique de l’association,
  • Référant pour la formation des enseignants et les préparations aux examens DAN.

Une promotion et une participation active aux stages :

  • En organisant les déplacements aux stages départementaux, régionaux, nationaux et aux stages privés d’experts internationaux.